• Les dessous de Michèle 23-2

    L'après-midi, Boby me demande de descendre au studio photo. Au moment où j'arrive, un Asiatique entre dans le magasin. Il doit avoir une trentaine d'années, grand, mince, bien habillé et très soigné.

    « Michèle, déshabille-toi. » Me demande Boby.

    Quand je suis nue, l'homme m'examine. Les seins, les fesses, le minou.

    Tout en me caressant les seins, il dit :

    « Il paraît que tu aimes sucer, te faire prendre par tout les trous et que aimes aussi être fouettée ? ! »

    « ... euh... oui, Monsieur... »

    Il s'adresse à Boby :

    « Vous en voulez combien ? »

    « 1000€. » dit Boby.

    « Non, mais ça va pas la tête ! J'suis pas une bête de foire ! »

    L'homme me regarde attentivement.

    « J'envisageais plutôt 500 €. »

    Boby vient près de moi, me prend par la taille et me fait me pencher en avant comme si j'allais être fessée.

    « Elle a un beau cul, regardez. Et ses nibards sont magnifiques ! »

    L'homme me pince le bout d'un sein.

    « Oui ! Je le conçois certe ! »

    Boby cherche un argument.

    « Elle est en parfait état et joui facilement. »

    « Je serais d'accord à 750 » Dit l'homme.

    Je devrais regarder sur ma fesse, pour voir s'il n'y a pas un gros cachet bleu, comme la viande qu'on vend à l'abattoir!!

    Le gars règle son achat et on part.

     

    Sa voiture, une Toyota 4X4 est garée devant. En fin d'après-midi, Ahn, me dit :

    « J'ai envie de te baiser avec mon fils, Michèle ! »

    Je me déshabille. Zaïm vient me renifler le cul... Puis, on se fait des bisous, suivi des préliminaires, genre ma langue, sa bite... enfin vous voyez... Tout normal quoi. Ça plait à Ahn. Au bout d'un moment, il se déshabille, se couche sur le dos et me dit :

    « Met toi sur moi en 69 ! »

    Bon, ok. Je me couche sur lui, ma chatte sur son visage.

    « Zaïm, Monte-la ! »

    Pas besoin de lui faire un dessin! Je sens son sexe gonflé le long de ma fente. Ahn le prend en main et l'enfonce en moi.

    « Huuum oui !!! »

    J'imagine les couilles de son fils sur le visage de mon partenaire. Avec Zaïm, pas besoin de participer activement, c'est lui qui donne le rythme et c'est un rythme très rapide...

    Quand son sexe gonfle en moi... c'est irrésistible! Je commence à jouir. Je sens son sperme envahir mon vagin qui s'offre à lui. Voilà, il a lâché son sperme au plus profond de moi. Quand il se retire, ça fait "PLOPP" comme un bouchon qui saute d'une bouteille de champagne. Zaïm est satisfait. Il m'a bien montée, il m'a fait gémir et jouir. Je me redresse et me retrouve assise sur le visage d'Ahn. Il me prend par les hanches et me déplace, de façon à avoir son nez dans mon cul et sa bouche sous ma chatte. C'est cool... Il absorbe quelques décilitres de sperme de Zaïm mélangé à mes secrétions de femelle. Zaïm, après avoir baisé, vient m'embrasser. Nos salives se mêlent, du coup on connaît les pensées l'un de l'autre. Il pense, "J'adore monter cette petite femelle soumise".  

    Quand Ahn s'est désaltéré à... ma source, il me donne une claque sur les fesses pour  que je me relève. Le lendemain, il me dit :

    « On va faire un super numéro avec toi. Mais je ne suis pas sûr que le numéro avec Zaïm soit vraiment au point. On devrait encore le faire à trois. »

    Moi, je suis partante. On remet le couvert avec Zaïm, ravi...Tout se passe comme la veille... Sauf qu'il met le sexe de Zaïm dans mon cul. Bref, après ça, on est fatigués et on fait la sieste. Le lendemain, je ne suis pas très à l'aise. Je range un peu, les hommes m'aident, mais bon, c'est toujours le bordel. À midi Nour arrive. Elle est plus jolie que sur l'affiche. Grande mince, beaucoup d'allure. Elle est vêtue d'un jean troué et d'un tee-shirt ACDC. Elle ressemble à Cléopâtre avec un petit nez, enfin c'est l'idée, que je me fais de Cléopâtre.

    Ils discutent boulot. Fatalement, elle leur dit :

    « Elle n'a rien foutu votre pétasse ? C'est le souk ici ! »

     

    « Si, le numéro avance très bien. Elle est super pour l'hypnose. Et on a répété avec Zaïm, ça se passe super bien aussi. »

    Elle s'adresse enfin à moi.

    « On ta donné la liste de choses à faire et t'as rien foutu. »

    Elle s'adresse aux hommes.

    « Vous vous rendez compte que cette salope est une esclave ! C'est marqué au fer rouge sur son cul et vous l'avez laissé faire ce qu'elle voulait. Ça promet, pour la faire obéir! »

    J’espère que les hommes vont me défendre. En fait, ils s'en vont en disant :

    « Bon on vous laisse, régler ça, entre filles! »

    Elle me regarde avec un œil noir.

    « Tu n'aimes pas trop travailler, on dirait... ! »

    « Si, Maîtresse, mais, je pensais que...que... »

    Elle me prend par le bras et on va dans une sorte d'appentis qui est contre la maison. Un toit en tôle ondulé et de solides poteaux.

    Elle prend de la corde et me dit :

    « Je vais te punir. Si tu résistes, ce sera beaucoup plus pénible. »

    « Pardon, Maîtresse ! »

    J'ai juste droit à un, "Ferme-la!!"

    Elle m'attache debout, les bras derrière le dos à un poteau.

    « Si je t'entends demander quelque chose, je viens et je te fouette, compris? »

    « Oui, Maîtresse! »

    « Tu vas voir comme c'est pénible de ne rien faire. »

    Il fait chaud... Il y a des mouches... J'ai vite mal aux épaules... Je sais que si j'appelle, ça va mal se passer... alors... je la ferme. Zaïm arrive... Il met un doigt sur sa bouche, "chuttt." Il me fait boire de l'eau... Dans l'obscurité du local, je sens animal qui frôle ma jambe. Je me mords les lèvres pour ne pas crier. Un long moment plus tard, Nour vient et me détacher. Je tombe à genoux dans le sable et je me masse les épaules en gémissant.

    « Tu as compris la leçon?? »

    « Oui, Maîtresse. »

    « Viens manger ! »

    Les hommes sont autour de la table. Ils évitent de me regarder. Je mange et je bois du thé. Personne ne parle. Quand on a fini, Nour me donne la liste des choses à faire. Les hommes m'aident à faire les travaux, visiblement ils veulent se racheter de leurs lâcheté. A la fin de la journée, je suis épuisée, mais tout est fait. Le soir, on répète le numéro. Nour, qui est en permanence nue, pose une jambe sur un des accoudoirs du fauteuil en osier, dévoilant sa chatte.

    « J'ai envie qu'on me lèche, ça vous dit les gars?? »

    « Tu fais une pipe en échange? », demande Zaïm.

    « Pour ça y a Michèle ! » Répond-elle.

    « T'es une salope ! Pour te lécher la chatte, y a Michèle aussi ! »

    « C'est vrai ! Montre-moi ce que tu sais faire. »

    Je me mets à genoux entre ses cuisses. J'embrasse, je lèche, je titille, je suce... Je plonge la langue dans son vagin, je suce et je mordille ses lèvres et je termine en faisant des ronds concentriques autour de son clito... Ses cuisses tressaillent, son bassin bascule et vient au-devant de ma langue... Elle me caresse la tête... et jouit sous ma bouche...

    Évidemment, ça excite les hommes. Zaïm me coince sur mon fauteuil. Il me baise, brutalement et rapidement. Ça dure quelques minutes et il jouit. Ahn vient à son tour mettre sa bite dans ma chatte. Il entre facilement. Le sperme de son fils a bien graisser mon conduit. En moins de 5 minutes il éjacule dans mon vagin. Et moi, je reste frustrée. Je n'ai pas joui et il mon utilisé comme un objet, comme une simple vide couilles.

  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Février à 20:33
    Elle est superbe
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter